Rejointoiement

Pour remédier aux dégradations des joints des maçonneries de pierres ou de briques, il convient de procéder au rejointoiement. Ce procédé modifie le transfert des charges, étanche et rigidifie le parement. L'esthétisme du mur est également prit en compte.

SIRCO effectue des travaux de rejointoiement lors des chantiers de réparation de pont ou d'ouvrages en maçonnerie.

Il existe deux techniques :
- le rejointoiement manuel : après dégarnissage des joints, le rejointoiement est effectué du haut vers le bas de l'ouvrage pour limiter les salissures. Le mortier commence alors sa prise. Avant que celle-ci soit terminée, il convient de lisser le joint pour assurer l'étanchéité et exécuter la finition à l'éponge ou à la brosse. Les projections sont ensuite nettoyées.
- le rejointoiement mécanique : on procède tout d'abord au dégarnissage des joints. Le remplissage se fait ensuite par petites passes successives du fond vers le nu du mur au moyen de la technique du béton projeté. Il faut veiller à l'homogénéité du remplissage et à ne pas trop charger au niveau du parement. Les finitions de surfaces sont les mêmes que pour le rejointoiement manuel.
  • SIRCO TRAVAUX SPÉCIAUX
  • SIRCO TRAVAUX SPÉCIAUX
  • SIRCO TRAVAUX SPÉCIAUX
  • SIRCO TRAVAUX SPÉCIAUX
  • SIRCO TRAVAUX SPÉCIAUX
  • SIRCO TRAVAUX SPÉCIAUX

Moyens

Pour procéder au rejointoiement, il faut :
• des outils pour dégarnir les joints (marteau burineur, burin, ...)
• des outils de maçon (truelle, langue de chat, fer à joint, ...)
• matériel de projection par voie sèche
• nettoyeur haute pression ou sableuse